Parution : 6 décembre 2017
Délibération N° 17-507
Le PLU-H

Bernard Justet
Conseiller Municipal
A Bron Tout Nous Rassemble.

Madame, Monsieur,
Le PLU-H est élaboré en cohérence et en complémentarité avec le Plan de Déplacement Urbain. Ce PLU-H pour le bassin de vie St Priest/Bron/Chassieu/Mions a pour objectif de :
- valoriser le volet nature dans le cadre du projet de Portes des Alpes,
- valoriser également les corridors économiques ou urbains à coté de T5/T2, du BUE, Route de Genas et Route d’Heyrieux.
- développer les agrafes urbaines économiques : 7 chemins/Genest/Porte des Alpes Parilly A 43 ou nous avons noté la modernisation du pôle commercial Champ du Pont et le développement économique du triangle de l’aviation, le renouvellement du secteur Salvator Alliendé dans la logique de la partie économique des 7 chemins.
- tendre vers des grandes voiries autoroutières ou routières apaisées et intégrées dans la ville tels l’ A 43 ou Boulevard Laurent Bonnevay.

Mais ce document ne dit rien sur les conséquences et les aménagements possibles pour donner suite au déclassement de l’autoroute A6/A7, quand on sait que la circulation va se transférer sur l’ Est lyonnais. Le Progrès du 1er décembre nous informe que la Métropole, l’Etat et élus locaux ont eu une réunion fin novembre ou ont été présentés les itinéraires privilégiés pour le trafic de transit et ou se réaliserait le schunt à l’échangeur de Manissieux qui fait partie de notre bassin de vie. On voit bien à travers la lecture de cet article que l’on va se prononcer sur un PLU-H qui va de fait dans quelques mois connaitre de nouvelles évolutions ne serait-ce par exemple les espaces naturels et ou terres agricoles périurbaines qui vont être impactés !!
Concernant la croissance urbaine de la ville elle va se situer sur divers secteurs : la réservation foncière du triangle de l’aviation, Raby, le renouvellement urbain de Terraillon et Parilly, route de Genas et la densification sur les corridors des lignes de tram !
Avec ce nouveau PLU-H, les principaux changements vont porter sur les Intitulés des zonages, le calcul des hauteurs, la mise en place d’outils particuliers et la règle sur le stationnement. Nous allons avoir une Zone de centralité dense, une Zone résidentielle d’immeubles collectifs : Type grands ensembles ou collectifs en "plots", une Zone de mixités de formes compactes pavillons et collectifs avec dominante d’habitation collective, faisant le lien entre les quartiers centraux et périphériques et enfin une Zone résidentielle de types maisons individuelles ordonnées ou hétérogènes
La densification de la ville va continuer à travers Raby, les Genets, la Vie Guerse, les réaménagements urbain, l’opération casino du centre-ville et les secteurs en diffus tels Marne/Pagère et le secteur derrière du commissariat.
Par ailleurs la modification du calcul des hauteurs qui va se calculer à partir de l’égout et non au faîtage va permettre de rehausser en surface habitable tant les maisons individuelles que les immeubles existants, va contribuer à la densification.
Trois orientations intéressantes :
- 1)-Coefficient de pleine terre (CPT) rapport entre la superficie totale du terrain et la partie de sa superficie qui est constitué en pleine terre va obliger les constructeurs d’immeubles à conserver une surface verte d’une part et d’autre part va permettre de limiter la spéculation immobilière pavillonnaire qui consiste à réaliser deux voir trois maisons ou plus sur un même tènement à la suite de la vente de maison ou du terrain restant.
Les éléments patrimoniaux.
- 2)-11 bâtiments identifiés par l’agence d’urbanisme à Bron seront classés Éléments bâtis patrimoniaux (EBP)., et la création d’un périmètre d’intérêt patrimonial (PIP) qui va permettre de préserver /conserver/restaurer ces secteurs à conserver pour des motifs culturels, historiques ou architecturaux. Ainsi 2 PIP ont été identifiés sur notre commune par la Métropole.
- 3)- De nouvelles règles permettront des surfaces de stationnement pour les vélos dans les immeubles des logements, résidences universitaires et hôtels en relation avec la surface du lieu de résidence ou d’hébergement.
Par ailleurs,
De nouvelles règles de stationnement seront définies en fonction de la desserte en transport en commun en site propre ( métro, tram, bus , TER) et l ’équipement des ménages en voiture. Pour cela 5 zones (A à E) avec une norme différente qui s’établira par rapport à la surface de plancher, cette nouvelle règle va amener plus de stationnement au sein des immeubles éloignés mais va pénaliser ceux proches des accès de transports en commun, car être prêt ne veut pas dire que les membres de la famille travaillent ou étudient sur Lyon ou sa banlieue.
Les terrains de l’ASPTT seront classés en zone naturelle mais pourront muter en fonction des projets futurs.
La requalification des deux résidences sociales d’Adoma est une bonne chose mais on voit bien que les places de stationnement sur la résidence située face à Mobalpa ont été semble-t-il sous dimensionnées au regard de la dernière réunion de quartier Roosevelt/jardins du Fort/8 mai 1945.
Enfin l’amélioration de la qualité du parc privé et public sur le plan énergétique et du cadre de vie est une orientation intéressante mais on ne voit pas d’objectifs quantifiés comme ça peut l’être sur le logement social.
Ce document confirme non pas la densification mais la massification de la ville imposée par la Métropole ou la mixité des formes d’habitat va bouger au détriment du pavillonnaire notamment dans les secteurs diffus, avec une augmentation de logements sociaux dans une ville déjà bien dotée et ou la mixité sociale dans certains quartiers a disparu. Autres conséquences de cette massification : circulation intense, stationnement anarchique, tram bondé aux heures de pointe, manque de pistes cyclables, vélos qui roulent sur les trottoirs au détriment des piétons…
Bron visiblement veut être le bon élève de cette massification alors que des maires tels celui de Meyzieu a fait le choix de ralentir le rythme de construction de logements.
En cohérence avec notre avis défavorable pour le PDU,nous voterons contre ce PLUH qui met en marche cette massification.

- Dans la rubrique : Nos Élus/ les conseils Municipaux/ conseil du 4 décembre 2017
Bernard JUSTET
Parution : 6 décembre 2017
Parution : 6 décembre 2017
Parution : 6 décembre 2017
Parution : 3 décembre 2017
Parution : 3 novembre 2017
Parution : 3 octobre 2017
Parution : 30 septembre 2017
Parution : 4 septembre 2017
| © À BRON TOUT NOUS RASSEMBLE 2014 | Fait avec : SPIP|

| Courriel au Secrétariat | RSS RSS | Plan du site |