Parution : 30 mars 2017
Délibération N° 17-202 Budget primitif

Conseil municipal du 27 mars 2017
Bernard Justet
Conseiller municipal à Bron tout nous rassemble
Délibération N° 17-202
Budget primitif

Mesdames et messieurs
Vous nous présentez un budget primitif 2017 en équilibre avec l’état qui s’est montré plus généreux en cette année électorale en réduisant de moitié la contribution du bloc communal dans le cadre du redressement des comptes publics.

Les recettes de fonctionnement reposent pour l’essentiel sur les impôt et taxes avec un taux de 75,92% en hausse de près de 0,50% par rapport à 2016.
Vous avez actionné en début de mandat le levier fiscal avec une augmentation de 6% pour les brondillants soumis aux impôts locaux, mais avec l’accroissement mécanique des bases d’impôt chaque année dont +0,4% cette année, vous augmentez la pelote au détriment du contribuable brondillant étrillé aussi par les impôts et taxes augmentés massivement par les socialistes en place avec des salaires gelés et des retraites en diminution depuis 5 ans.
Les dépenses sont maîtrisées mais des marges de manœuvres sont possibles au niveau des ressources humaines qui sont en augmentation de 1,5%, cela sans altération du service public.
On note une baisse des services qui est liée au regroupement de plusieurs services à l’espace Pestourie. Nous notons également une baisse des autres charges de gestion courante principalement liée à la baisse de la subvention au CCAS. Chacun se souviendra d’une part de notre intervention sur le gros excédent du CCAS en 2016 avec l’absence de bilan et d’autre part de notre publication à ce sujet dans le Bron magazine pour le faire savoir aux brondillants dans la mesure ou les documents ne nous parvenaient pas d’où notre saisine de la CADA pour enfin les obtenir. Nous nous félicitons d’avoir été entendus et de voir que nous avons un bilan cette année concernant le CCAS et nous le verrons dans la prochaine délibération. Que le CCAS dispose d’une trésorerie pour assurer les salaires est tout à fait logique mais elle ne doit pas être dans la démesure comme ce fut le cas ces dernières années.

Nous observons que l’endettement va progresser de 2M€.

Nous notons la vente de logements des écoles 93 AV P Brossolette pour un montant de 2 660 000€
Dans le programme d’investissement apparaît une étude de faisabilité sur la cuisine centrale pour 20 000€ ce qui démontre que vous ne retenez pas une mutualisation possible avec les établissements hospitaliers voisins dotés de cuisines performantes ce qui aura à terme une incidence sur les impôts. En dehors des réalisations en cours espace Pestourie et MJC nous n’avons aucune lisibilité sur la rénovation des bâtiments communaux sur un plan économie d’énergie. Votre BP(budget primitif) à ce sujet se montre peu dynamique.
En conclusion nous voterons contre ce budget qui d’une part n’exploite pas toutes les marges de manœuvres pour réduire les couts de fonctionnement et d’autre part très atone dans ses investissements dont les économies d’énergie des bâtiments anciens en clair, un BP(budget primitif) peu ambitieux.

- Dans la rubrique : Nos Élus/ les conseils Municipaux/ Conseil du 27 Mars 2017
Bernard JUSTET
Parution : 6 décembre 2017
Parution : 6 décembre 2017
Parution : 6 décembre 2017
Parution : 6 décembre 2017
Parution : 3 décembre 2017
Parution : 3 novembre 2017
Parution : 3 octobre 2017
Parution : 30 septembre 2017
| © À BRON TOUT NOUS RASSEMBLE 2014 | Fait avec : SPIP|

| Courriel au Secrétariat | RSS RSS | Plan du site |