Parution : 6 avril 2016
à Bron tout nous rassemble
Délibération N° 16202 Budget primitif

Monsieur le Maire Mesdames et Messieurs les élus, Mesdames et messieurs

Vous nous présentez un budget primitif 2016 à l’équilibre en prenant bien soin de nous dire que l’exercice est périlleux en cette période de baisse des dotations de l’Etat.

Les recettes de fonctionnement sont pour l’essentiel dues à l’impôt sur les ménages avec un taux de 75,5%. L’année dernière vous avez actionné le levier fiscal avec une augmentation de 6% pour les brondillants soumis aux impôts locaux. Vous avez certifié qu’il n’y aurait pas de nouvelle augmentation durant la mandature toutefois l’accroissement mécanique des bases d’impôt d’un minimum de 1% tous les ans pour 2016 on peut envisager une recette nouvelle de 64 0000€ soit 1,5 % des recettes totales que les brondillants vont payer et cela d’une année sur l’autre.

Les dépenses sont maîtrisées certes, toutefois des marges de manœuvres sont possibles en terme de ressources humaines sans altération du service public. On parle d’effort considérable en terme de charge de personnel, il faut relativiser. On parle pour 2016 d’une baisse de 1.12% par rapport à 2015. Ce sont peut-être des mesures impopulaires mais pas plus qu’une augmentation d’impôt.

De cet exercice comptable de fonctionnement vous retirez un excèdent d’environ 3 200 000€ à cette somme s’ajoute le recours à l’emprunt de 2 100 000€ afin d’obtenir un équilibre dans le compte d’investissement. Dans ce programme d’investissement ne sont pas comptés les 2 900 000€ de travaux pour la MJC et l’autofinancement est entièrement utilisé.

En ce qui concerne les subventions allouées aux associations, on peut constater une baisse de 200 000€ pour 2016. Si nous sommes favorables sur le fait que tout le monde doit participer à l’effort de rigueur budgétaire, les conditions d’attribution sont opaques, sans aucune transparence. En effet aucun critère objectif n’est présenté. Nous ne cautionnons pas ce système électoraliste.

Pour l’anecdote, la rigueur budgétaire devrait également s’appliquer à l’exécutif local. La création de 2 postes d’adjoints supplémentaires représente un coût de 220 000€ sur la mandature. Pour mémoire un groupe d’opposition se proposait d’effectuer gracieusement ce travail au sein des conseils de quartier.

En conclusion nous voterons contre ce budget d’une gestion typiquement socialiste qui s’appuie sur une augmentation des impôts majorée annuellement des bases, peu de rigueur dans les dépenses alors que des marges de manœuvres existent et un investissement atone.
Nous ne répondrons pas à votre demande stéréotypée de présentation de budget, vous n’en avez pas la légitimité de par votre score aux élections municipales. 60% des brondillants vous ont rejeté. C’est aux brondillants que nous le présenterons en 2020.

- Dans la rubrique : Nos Élus/ les conseils Municipaux/ Conseil du 4 avril 2016
Stéphane GENIN
Parution : 7 décembre 2017
Parution : 3 décembre 2017
Parution : 3 novembre 2017
Parution : 3 octobre 2017
Parution : 30 septembre 2017
Parution : 30 septembre 2017
Parution : 20 juin 2017
Parution : 1er juin 2017
Parution : 2 mai 2017
| © À BRON TOUT NOUS RASSEMBLE 2014 | Fait avec : SPIP|

| Courriel au Secrétariat | RSS RSS | Plan du site |