Parution : 26 septembre 2018
Action éducative

Conseil Municipal du 24 septembre 2018
Bernard Justet
Conseiller Municipal
N2 : action éducative.
Madame, Monsieur,
Nous interviendrons à deux voix sur cette délibération.

Cette communication porte à notre connaissance le bilan de cette rentrée scolaire.
Concernant les écoles porteuses d’un projet de spectacle, elles doivent financer leur accès à Albert Camus. Le coût très élevé pour la location pèse sur le budget des écoles. Envisagez-vous de pondérer le tarif ou d’offrir la gratuité puisque vous faites parti de l’exécutif de Pôle en scène ?"
A propos des heures de ménage des locaux scolaires, vous avez Monsieur le Maire pris la décision de ne pas renouveler les heures complémentaires hors temps scolaire (2 heures par jour en moyenne selon la taille des groupes scolaires) et vous avez fait reventiler une partie des taches sur les titulaires de maternelle et élémentaire.
Les agents titulaires ont vu leur temps de travail hebdomadaire augmenté pour compenser mais difficile de laver une classe sur le temps scolaire. Ces agents ont une conscience professionnelle et vivent mal de ne pas pouvoir réaliser correctement leur travail.
La priorité est donnée au lavage des sanitaires et pour le reste un balayage quotidien suffirait.
Quel étonnement, lorsque vos services affichent les plans de nettoyage qui annoncent un lavage quotidien des sols alors que dans la réalité vous demandez aux agents de laver les sols une fois par semaine faute de temps.
Dans ce contexte, est ce que nous pouvons avoir l’assurance que l’hygiène des locaux scolaires qui relève de votre responsabilité sera correctement assurée ?
Le bien être des agents au travail qui est un de vos arguments semble en prendre un coup au regard de ce que nous entendons des personnels !
Des conditions de travail qui se dégradent fortement peuvent expliquer en partie le nombre important d’arrêts de travail de cette rentrée
Les agents courent du matin au soir pour assurer au mieux l’entretien, la garderie du matin et l’aide pédagogique en maternelle. Ces agents interviennent aussi en restauration scolaire. Leur profession se déshumanise tellement que vos services ont chronométré le temps mis par les agents pour servir les enfants.
Quelle dissonance Mr le Maire avec votre volonté de prendre en compte le rythme de l’enfant.
Nous sommes aujourd’hui les porte-paroles des agents, des élèves et parents d’élèves et nous vous alertons sur des conditions de travail qui se dégradent et sur des conditions d’accueil qui se fragilisent.
Merci de votre attention.

- Dans la rubrique : Nos Élus/ les conseils Municipaux/ conseil du 24 septembre 2018
Bernard JUSTET
Parution : 4 décembre 2018
Parution : 4 novembre 2018
Parution : 4 octobre 2018
Parution : 26 septembre 2018
Parution : 26 septembre 2018
Parution : 26 septembre 2018
Parution : 7 septembre 2018
Parution : 20 juin 2018
Parution : 2 juin 2018
Parution : 30 avril 2018
| © À BRON TOUT NOUS RASSEMBLE 2014 | Fait avec : SPIP|

| Courriel au Secrétariat | RSS RSS | Plan du site |